«

»

Green Economy: Le continent de plastique

Plastic Shores

Pour visionner le film en entier en streaming gratuit jusqu’au 23 octobre 2012,
rendez-vous ici

SYNOPSIS

Plastic Shores est un documentaire qui explore les conséquences de la pollution plastique dans les océans du monde.

Il montre comment le plastique se détériore dans l’environnement marin, quel est son impact sur les espèces marines et sur la santé des humains.

Tous les objets de notre quotidien fabriqués en plastique composent 90% des déchets retrouvés au fond des océans.

Ce film vise à nous faire prendre conscience du problème et à en comprendre les enjeux.

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Edward Scott-Clarke
Production : La Mode Verte
Durée : 60 minutes
Année : 2012
Pays : Grande-Bretagne

Green Economy: Le continent de plastique

Extrait d’une interview de l’océanologue Charles Moore

Comme la très grande majorité des polluants marins, les déchets qui se trouvent prisonniers de la gyre proviennent des terres.

(…) Pour ce qui est de la haute mer, le plastique provient pour 50 % des activités de pêche et pour 50 % des terres.

En revanche, pour ce qui concerne les zones côtières, la part terrestre atteint 80 % voire même 90 % dans certaines régions.

Mais quoi qu’il en soit, le plastique est toujours produit à terre, dans des usines qui produisent qui forment donc la source primaire.

L’année dernière, nous avons publié une étude concernant les deux principales fleuves qui drainent la ville de Los Angeles et se jettent à la mer. En 3 jours, nous avons estimé le nombre de déchets plastique qui finiront dans les océans à 2,3 milliards d’unités soit 30000 tonnes de déchets !

Source : GoodPlanet.info

LES PLASTIQUES

Souvent recyclables, leur traitement permet de les faire renaître sous différentes formes : un pull en laine polaire (environ 15 bouteilles en plastique transparent), fibre polyester pour rembourrer couettes ou anoraks, tuyaux d’assainissement, gaines pour le passage des câbles, bouteilles, barquettes…

Pour optimiser le recyclage, laissez les bouchons en plastique sur les bouteilles, mais retirez l’opercule en aluminium des bouteilles de lait.

Vous trouvez cet article sympa ? Parlez-en à vos amis (merci):

Vous avez apprécié cet article ? Pourquoi ne pas s’inscrire à mon Flux RSS pour être prévenu des mises à jour ? Cliquez ici pour lire mes prochains articles.

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs boutons que vous voyez à la gauche de votre page. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance.

WebRep
currentVote
noRating
noWeight

1 commentaire

  1. Marine DO a dit :

    Je dois dire que j’aime beaucoup cette cause ! Je vais partager cet article sur mon blog si cela ne te dérange pas ! La pollution de l’océan pacifique par le plastique est pour moi l’une des fléaux muets de notre temps ..

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article

Wordpress SEO Plugin by SEOPressor