«

»

ACUPUNCTURE: Le bien-être et la santé au naturel

ACUPUNCTURE: Le bien-être et la santé au naturel

ACUPUNCTURE: Un bien-être et la santé au naturel

L’acupuncture est une médecine douce chinoise. Elle repose sur le concept de flux d’énergie. Basée sur la notion d’énergie positive Yang et négative Yin et l’existence de points cutanés privilégiés, cette pratique reste encore mystérieuse.

Faisant partie des médecines alternatives, cette technique séduit de plus en plus d’adeptes.

Le caractère désignant les points d’acupuncture en chinois signifie grotte, cavité, caverne. Le point d’acupuncture est un creux, une caverne où convergent et se concentrent les souffles. Là s’opèrent les changements et les transformations des souffles qui y demeurent.

L’acupuncture fait l’objet d’un bilan de santé de la part d’un professionnel, l’acupuncteur : le teint, la langue, les yeux, les pouls radiaux… sont « étudiés à la loupe ».

Au terme de l’examen, le médecin évalue l’énergie vitale de son patient : insuffisances et plénitudes, Yin et Yang.

Les nombreux points d’acupuncture correspondent à nos organes et des soins peuvent être effectués par l’acupuncteur, au moyen d’aiguilles judicieusement enfoncées dans le corps au niveau de ces points.

Les aiguilles qui ont été plantées sont laissées en place quelques minutes, plus longtemps s’il s’agit de points à tonifier.

Méthodologie d’acupuncture

  • Repérer très précisément les points concernés : ils ne représentent qu’une surface de moins d’un millimètre carré. Ces points sont entre autres remarquables par le fait qu’ils sont douloureux et présentent une sensibilité particulière.
  • Stimuler le(s) point(s) : il est possible de stimuler le point par simple pression ou massage. Première solution : presser fortement le point à l’aide du bout d’un doigt en exerçant de petites oscillations ; ou bien, seconde solution, effectuer un massage en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Il est également possible d’utiliser des outils tels qu’un capuchon ou la pointe de stylo afin de traiter plus précisément le point.

La stimulation peut aussi être électriquement réalisée, et permet de moduler le type d’ondes, leur fréquence et leur intensité.

De même, certains points correspondent à certaines régions du corps, il est possible d’agir sur ces régions en stimulant ces fameux points.

L’acupuncture ne doit pas se substituer à certains traitements : elle atténue les douleurs des cancers, mais ne soigne pas la tumeur.

L’acupuncture n’est donc pas incompatible avec la médecine classique : c’est un outil complémentaire, pour mieux traiter aussi les allergies, les migraines, le stress, les nausées, et même les cystites, les eczémas, les dépressions, les douleurs inflammatoires articulaires, les problèmes gastriques, les constipations, les incontinences urinaires, les douleurs dentaires, les accouchements et évènements périnataux…

L’acupuncture apporte aussi une aide précieuse à l’arrêt du tabac et accompagne les tentatives d’amaigrissement…

Réagissez à toutes ces inflammations et tous les autres désagréments qui vous empoisonnent la vie et découvrez l’acupuncture, méthode naturelle, simple, efficace !

 

Vous trouvez cet article sympa ? Parlez-en à vos amis (merci):

Vous avez apprécié cet article ? Pourquoi ne pas s’inscrire à mon Flux RSS pour être prévenu des mises à jour ? Cliquez ici pour lire mes prochains articles.

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs boutons que vous voyez à la gauche de votre page. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance.

2 commentaires

  1. Brigitte Fumagalli a dit :

    L’acupuncture peut être pratiquée à plusieurs niveaux de compétence.

    Avant de repérer et stimuler des points, il est nécessaire d’en avoir fait un choix réfléchi et judicieux pour leurs inter actions. Ceci se base sur des connaissances. L’acupuncture pratiquée dans le cadre de la médecine traditionnelle chinoise associée aux autres outils entre autre la pharmacopée, peut traiter des pathologies lourdes, y compris le cancer.

    Par manque de connaissances, elle peut être nocive en faisant circuler des énergies inversées.

    les facteurs Yin et Yang sont 2 pôles contraires de la même chose: le Qi. Les termes positif et négatif, s’ils ne sont pas faux sont limitatif et péjoratifs, surtout pour les occidentaux.;personnellement, je ne les utilise pas.

  2. Acupuncture et Médecine Chinoise a dit :

    Bonjour,

    Votre article est intéressant et nous montre une partie de la pratique de l’acupuncture. Effectivement, comme le dit Brigitte, il faut un certain travail pour choisir les bons points d’acupuncture.

    Cela se fait suite à un bilan énergétique détaillé et complet. Cet entretien se déroule généralement en quatre phases que sont l’observation, l’audition/olfaction, l’interrogatoire et enfin la palpation.

    Ces quatre phases permettent d’établir les huit grandes règles de la médecine chinoise, que sont le yin et le yang, le froid et le chaud, l’interne et l’externe, et enfin le vide et le plein.

    A partir de ces huit modalités génériques, on peut mieux comprendre le terrain du patient, et par conséquent mieux choisir les points d’acupuncture.

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article

Wordpress SEO Plugin by SEOPressor