«

»

Les bienfaits de la figue

Gros plan sur la figue

les bienfaits de la figue

Tout savoir sur la figue !


La figue est originaire du Moyen-Orient et connue depuis l’Antiquité. Fraîche, elle n’est pas plus calorique que la pomme ou la prune. Par contre, séchée, elle, l’est bien davantage avec 193 kcal/100 g de plus.. De nombreuses vertus sont attribuées à la figue, à commencer par sa richesse en fibres. Eco Ecolo fait le point sur les qualités du fruit du figuier, apprécié avant tout pour sa saveur !

Comment la cuisiner ?

La figue est très simple à préparer puisqu’elle ne nécessite pas d’épluchage, si ce n’est, au besoin, une petite coupe au niveau du pédoncule où la peau est légèrement plus épaisse. Un rapide passage sous l’eau suffira. La sécher avec du papier absorbant.

La figue peut être travaillée entière, fendue en deux ou en quatre pour des préparations avec cuisson. Cru, on peut tout simplement l’émincer en fines tranches. Attention ! Utiliser un couteau très tranchant ; les fruits bien mûrs risquent de s’écraser à la découpe si la lame n’est pas suffisamment affûtée.

Pour la farcir l’inciser en croix en partant du pédoncule ; écarter les coins et évider un peu de chair pour laisser la place à la garniture (fromage, pâte d’amande, boule de glace…).

Atouts nutritionnels

Contrairement à certaines idées reçues, la figue fraîche fait partie des fruits moyennement sucrés (au même titre que la pomme). Elle offre un large panel de minéraux : potassium, calcium, phosphore, magnésium… et de vitamines (vitamines du groupe B, vitamine C…).

Les fibres, quant à elles, sont très abondantes, ce qui confère à la figue des propriétés laxatives très intéressantes pour lutter contre la paresse intestinale.

Sans danger pour la ligne

Son apport énergétique se révèle finalement raisonnable, puisqu’une figue (pesant environ 45 g en moyenne) représente moins de 25 calories… Indulgente pour la ligne, elle peut constituer un dessert gourmand et raffiné, parfaitement adapté à une alimentation minceur. De quoi inciter, à placer des figues aussi souvent que possible dans la corbeille à fruits !

Des fibres abondantes

Ses fibres se montrent très efficaces pour stimuler les intestins. De ce fait, la figue est particulièrement indiquée en cas de tendance à la constipation. Pour une meilleure digestibilité, il est conseillé de la choisir bien mûre : elle est alors moelleuse et tendre. Cependant, les personnes souffrant de diverticulose colique doivent impérativement écarter la figue de leurs menus : ses petits « grains » risqueraient de s’accumuler dans les diverticules de l’intestin, et de provoquer des troubles.

Calcium

La figue est un fruit très bien pourvu en calcium. Elle en contient environ 4 fois plus que les agrumes ou le kiwi, pourtant connus pour l’intérêt de leur apport en ce nutriment.

Le + nutritionnel

Selon les variétés, la figue se révèle plus ou moins riche en anthocyanes (pigments violets anti-oxydants). Optez pour les variétés rouge vif et violettes, qui en contiennent davantage!

Comment la choisir ?

« Blanches » (à l’épiderme vert clair et à la chair rosé à rouge très sucrée) ou violettes, les figues devront être souples au toucher et exemptes de taches et de meurtrissures. Elles sont présentées en vrac ou en caisses alvéolées qui les protègent des chocs. Choisissez-la ni trop mûre ni trop ferme. La présence d’une gouttelette blanche (suc laiteux) à la base du fruit est un gage de fraîcheur. La figue est un fruit très fragile qui demande beaucoup de précaution lors du transport.

Comment la conserver ?

Fruits de la fraîcheur et de la maturité, les figues sont meilleures sitôt revenues du marché. Achetées légèrement immatures, elles pourront continuer à évoluer dans un compotier, quelques jours à l’air ambiant.

Le point de vue de la diététicienne

La figue est moins sucrée qu’on ne pense en général : elle contient en moyenne 13 à 15 g de glucides pour 100 g, soit à peine plus que la plupart des fruits.

On peut l’intégrer parfaitement dans les régimes minceur : une figue pèse environ 45 g et apporte 25 kcal. On peut donc profiter de son apport minéral et de ses fibres, particulièrement utiles lorsque l’on surveille sa ligne.

Des fibres douces dans sa pulpe, des fibres stimulantes dans ses petites graines (appelées akènes) : la figue se montre particulièrement efficace pour lutter contre la constipation.

Vous trouvez cet article sympa ? Parlez-en à vos amis (merci):

Vous avez apprécié cet article ? Pourquoi ne pas s’inscrire à mon Flux RSS pour être prévenu des mises à jour ? Cliquez ici pour lire mes prochains articles.

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs boutons que vous voyez à la gauche de votre page. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance.

Téléchargez Gratuitement vos 7 Clés les PLUS PUISSANTES pour vous soigner NATURELLEMENT !


Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article

Wordpress SEO Plugin by SEOPressor