«

»

Les clés secrètes pour arrêter de fumer facilement

loading...
Décidez, vous aussi, de dire NON au tabac. Débarrassez vous de ce fardeau et commencez enfin à RESPIRER !

Décidez, vous aussi, de dire NON au tabac ! Débarrassez vous de ce fardeau et commencez enfin à RESPIRER !


Nous vous félicitons de cette excellente décision !
Cet article contient des conseils basés sur l’expérience de centaines d’ex-fumeurs qui ont participé à des enquêtes. Vous apprendrez comment ils ont fait pour se libérer de la cigarette.

Les raisons d’arrêter de fumer

Pour réussir à arrêter de fumer, il faut être convaincu du bien-fondé de cette décision. Commencez par faire la liste des raisons pour lesquelles vous voulez arrêter de fumer. Vous pouvez ensuite afficher cette liste chez vous.

Voici ce qu’ils ont dit des ex-fumeurs et des ex-fumeuses qui ont participé à une enquête réalisée à Genève, à propos de leur expérience de l’arrêt du tabagisme:

  • “J’éprouve une certaine fierté“. “J’ai éprouvé la satisfaction d’avoir remporté une victoire“.
  • “On importune moins son entourage“. “Cela me revalorise aux yeux de mes proches“. “Ma famille est très satisfaite“.
  • “J’ai plus d’énergie“. “Je suis en meilleure forme“. “Je me sens plus frais, le matin au réveil“.
  • “Je suis moins fatiguée“. “Je me sens beaucoup mieux“.
  • “Je respire mieux“. “Mes performances sportives se sont améliorées“.
  • “J’ai redécouvert les goûts et les odeurs“.
  • “Je dépense moins d’argent“. “J’économise 40 Euros par semaine (un plein d’essence)“.
  • “On n’est plus obligé de penser tout le temps à emporter des cigarettes“.
  • “On a meilleure haleine“. “L’odeur sur les habits a disparu“. “J’ai meilleure mine“
  • “Je n’ai plus à me préoccuper de mes poumons“.
  • “Je ne tousse plus“. “Je n’ai plus mal à la tête“. “On a moins souvent mal à la gorge“.
  • “Je suis moins nerveuse“.

Les avantages d’arrêter de fumer pour votre santé

  • En arrêtant de fumer, vous diminuez immédiatement et de façon importante les risques pour votre santé. Quels que soient votre âge et votre état de santé, il n’est JAMAIS trop tard pour arrêter de fumer.
  • Les personnes qui arrêtent de fumer avant l’âge de 50 ans divisent par 2 leur risque de mourir dans les 15 années suivantes, par rapport à celles qui continuent de fumer.
  • Les femmes qui cessent de fumer avant d’être enceintes ou au début de leur grossesse réduisent les risques pour leur enfant et pour elles-mêmes.
  • Les parents qui arrêtent de fumer diminuent les risques de maladies respiratoires pour leurs enfants (asthme, infections, etc.), ainsi que le risque de mort subite du nourrisson.
  • Si vous avez déjà une maladie due au tabac, arrêter de fumer diminue les risques de complications de cette maladie.

arrêter de fumer

Quelques stratégies pour vous préparer à arrêter de fumer

Nous savons qu’il n’est pas facile d’arrêter de fumer. Mais nous savons aussi que comme des millions d’ex-fumeurs, vous êtes capable d’y arriver. La plupart des ex-fumeurs n’ont pas réussi à arrêter du premier coup, mais ont eu besoin en moyenne de 4 tentatives. Comme dans les autres domaines, l’apprentissage se fait ici par la répétition. Essayez encore et encore, vous finirez par y arriver. Pour réussir, vous devez préparer convenablement votre tentative d’arrêt.

Voici les techniques que les ex-fumeurs ont utilisées durant cette étape de préparation.

Obtenez du soutien

Beaucoup d’ex-fumeurs ont dit que l’aide de leur entourage a été un élément essentiel de leur réussite.

  • Parlez autour de vous de votre intention d’arrêter de fumer. Cherchez l’appui de personnes de confiance. Méfiez-vous cependant de certains fumeurs, qui peuvent vous envier.
  • Recherchez surtout le soutien des non-fumeurs.
  • Si votre conjoint est fumeur, incitez-le à arrêter également de fumer
  • A deux, on peut partager son expérience et s’entraider. Si votre conjoint arrête de fumer, cela diminue votre propre risque de rechuter.

Demandez l’aide d’un professionnel

L’aide d’un professionnel augmente sérieusement vos chances de succès. Vous pouvez:

  • Vous adresser à votre médecin. Il vous aidera lui-même ou vous orientera.
  • Vous adresser à un spécialiste de la désaccoutumance.
  • Participer à un programme d’arrêt en groupe (p. ex. Plan de 5 jours).

Faites des essais

Pour apprendre à faire face au manque de nicotine, vous pouvez dès maintenant cesser de fumer pendant quelques heures, puis pendant une demi-journée, puis pendant une journée entière. Ces brèves périodes sans cigarettes peuvent vous préparer à arrêter définitivement de fumer et augmenter votre confiance dans votre capacité à résister à l’envie de fumer.

Profitez des occasions favorables

Plusieurs évènements incitent à réfléchir sur l’habitude de fumer: rhume, bronchite, grossesse, naissance d’une enfant, maladie d’un fumeur dans votre entourage, etc.

Profitez de ces occasions pour arrêter de fumer, mais n’attendez toutefois pas trop: le «moment magique»
où l’arrêt est facile n’existe pas.

Evitez absolument de reprendre une cigarette

Très souvent, le fait de reprendre une cigarette conduit les ex-fumeurs à rechuter. Après avoir arrêté, il est TRÈS IMPORTANT d’éviter de reprendre ne serait-ce qu’une bouffée d’une cigarette.

Evaluez votre dépendance

  • Combien de cigarettes fumez-vous par jour, en moyenne: (…….. cig. / jour)
  • Le matin, combien de minutes après vous être réveillé fumez-vous votre première cigarette? (…minutes)

Si vous avez déjà essayé d’arrêter de fumer:

  • Lors de votre précédente tentative, avez-vous ressenti des symptômes de sevrage (p. ex. envie irrésistible de fumer, irritabilité, déprime, etc.)  ( OUI – Non )

Si vous fumez plus de 10 cigarettes par jour, ou si vous fumez moins de 30 minutes après le réveil ou si vous avez ressenti des symptômes de sevrage lors de votre tentative précédente, nous vous recommandons vivement d’utiliser un produit contenant de la nicotine (patch, chewing-gum, tablette ou inhalateur). En atténuant les symptômes de sevrage, ces produits multiplient par 2 les chances de succès de votre tentative d’arrêt.

Tenez un journal du fumeur

Beaucoup d’ex-fumeurs ont trouvé que remplir un journal leur a permis de mieux contrôler leur habitude de fumer et de rompre les automatismes. Ils ont dit que cela leur a ouvert les yeux sur une habitude qu’ils croyaient connaître.

Pourquoi ne pas tenter l’expérience suivante: pendant quelques jours, gardez une photocopie du journal dans votre paquet de cigarettes et remplissez-le avant d’allumer chaque cigarette. Chaque soir, relisez votre journal et faites le point.

arrêter de fumer
 

Vous trouvez cet article sympa ? Parlez-en à vos amis (merci):

Vous avez apprécié cet article ? Pourquoi ne pas s’inscrire à mon Flux RSS pour être prévenu des mises à jour ? Cliquez ici pour lire mes prochains articles.

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs boutons que vous voyez à la gauche de votre page. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article

Wordpress SEO Plugin by SEOPressor