«

»

Les secrets de la maison écologique

loading...

La maison écologique

Une construction écologique, est-ce possible ?

Une maison écologique, est-ce possible ?


Une maison écologique ne se résume pas à faire pousser des légumes bio dans son potager et à éteindre les lumières d’une pièce quand vous la quittez. C’est avant tout un mode de vie à adopter, et à adapter en fonction de vos besoins. À vos notes !

Toute une maison peut être écologique, à partir de sa construction jusqu’à son aménagement. Bien choisir ses matériaux, trouver les astuces écolos et surtout adopter le bon comportement pour la bonne santé de notre environnement, rien de plus simple ! Ou presque…

Une construction écologique, est-ce possible ?

Biensûr, si toutefois vous avez les moyens de vous acheter un terrain et de choisir vous-mêmes les matériaux de votre maison… Plus facile à dire qu’à faire, car il faut du temps, mais aussi beaucoup d’argent. Ceci étant dit, il faut savoir que de nombreux matériaux sont en contact direct ou indirect avec les habitants. Pour limiter les impacts sur la santé, voici quelques conseils :

  • Pour l’isolation, préférer des matériaux à base végétale ou animale, comme le chanvre, la paille, la laine de mouton ou la ouate de cellulose. Ils sont moins toxiques à la pose et à l’usage que les laines minérales.
  • Les matériaux de finition comme les peintures, les enduits, les revêtements de sols ont un impact encore plus direct sur les résidents. Des produits comme la chaux, le bois, le chanvre, et les peintures naturelles sont moins nocifs.

Des matériaux de construction comme le bois, la pierre, la brique et la terre cuite sont plutôt à privilégier face aux plastiques et aux parpaings… De même pour les ouvertures : les fenêtres et les portes en bois sont plus sobres en énergie que les structures en PVC ou en aluminium. Le bois doit cependant être issu de ressources gérées durablement : les écolabels PEFC ou FSC sont garants de cette gestion durable.

Des aménagements pratiques, écologiques et économiques

Pour économiser l’énergie, il est primordial d’opter pour des installations écologiques efficaces à long terme : panneaux photovoltaïques, éclairage LED, luminaire solaire, etc. Souvent, vous trouverez que ces produits sont onéreux, mais au final, vous vous y retrouverez : l’ampoule à LED permet d’économiser près de 80 % de votre facture d’électricité. Par ailleurs, elle a une durée de vie d’environ 25 ans et a donc moins besoin d’être remplacée.

En ce qui concerne l’énergie solaire, installez des panneaux photovoltaïques : le soleil est l’une des énergies les plus accessibles à partir de chez soi. Le chauffe-eau solaire est un bon compromis : votre eau chaude peut non seulement être utilisée à l’intérieur de votre circuit sanitaire classique, mais peut également être raccordée à votre lave-vaisselle ou votre lave-linge. Évidemment, ce type de raccordement doit être pensé dès l’origine avec votre installateur.

Même le jardin s’y met !

Même s’il est déjà vert, on peut davantage « écologiser » son jardin ! Avec l’éclairage par exemple : les lampes solaires de jardin sont de plus en plus appréciées par les jardiniers et les décorateurs.

Il existe une grande variété d’éclairages solaires extérieurs pour les jardins : balises solaires, bornes solaires, lampes solaires de jardin, lampes solaires extérieures, etc. En plus, elles sont extrêmement simples à installer : entièrement autonomes, vous n’avez pas besoin de fil pour les raccorder au réseau !

Enfin, pour les amoureux des plantes et potagers, on évitera absolument d’utiliser des pesticides et autres engrais chimiques, cela va de soi ! Pour piéger les insectes, des méthodes plus naturelles existent :

Pour les limaces

Elles sont arrêtées par les barrières de sel, de cendre de bois, de créosote, d’aiguilles de pin ou de sciure.

Les bandes pièges

Des bandes en carton ondulé autour d’un tronc d’arbre simule les écorces qui s’exfolient et attirent de nombreux insectes qui n’iront pas ailleurs : veillez à les éliminer en retirant coccinelles et autres auxiliaires…

Pour piéger les guêpes

Elles sont très utiles au printemps car elles chassent d’autres insectes en grand nombre. Cependant il faut les piéger quand les fruits arrivent à maturité… Mettez de la confiture et de l’eau dans une bouteille avec un trou pour les attirer, elles ne pourront s’en réchapper. Attention à ne pas mettre de miel qui attirerait les abeilles.

Préservons les ressources naturelles : récupérons l’eau de pluie !

L’eau est une ressource rare qu’il faut préserver : alors qu’un homme sur trois n’a pas accès à l’eau potable dans le monde, la consommation d’eau dans les pays développés est considérable : en France, on consomme 137 litres d’eau par jour et par personne !

La récupération d’eau de pluie permet aux usagers de faire des économies et de préserver la ressource en eau. La récupération des eaux de pluie présente par ailleurs un intérêt en limitant les impacts des rejets d’eau pluviale en milieu urbain, face notamment à la croissance de l’imperméabilisation des sols et aux problèmes d’inondation qui peuvent en découler.

Mais attention, une réutilisation mal contrôlée dans une habitation peut poser des problèmes sanitaires. Son utilisation est donc modeste, pour l’arrosage du jardin par exemple ou encore les sanitaires, mais surtout, il est interdit et dangereux d’en consommer.

Les bons gestes à adopter

Ça y’est, on y est presque : désormais, vous avez la maison construite en matériaux écologiques, les équipements pro-énergie qui vont avec, un jardin « vert » et déco, et en plus de ça, vous récupérer l’eau de pluie… Rien que ça ?! Sauf que maintenant, il va falloir « vivre écolo » et ça, ce n’est pas encore fait.

Écologisez votre cuisine ! Optez pour des appareils électroménagers qui ne consomment pas, de préférence de catégorie A+, fermez l’eau du robinet pendant la vaisselle et utilisez des casseroles et faitouts en inox, fonte ou céramique.

Utilisez des produits d’entretien naturels : pour faire un petit geste pour la planète, il est grand temps d’abandonner les produits ménagers traditionnels pour revenir aux essentiels, plus écologiques et plus économiques. Sans doute le plus connu, le vinaigre blanc est la star du ménage naturel. Antifongique, antiseptique et antiparasite, il possède nombreuses vertus. Il permet entre autres de dégraisser, détartrer, désinfecter, désodoriser ou conserver les couleurs pour pas cher.

Le savon noir et le savon de Marseille sont aussi réputés pour leurs propriétés dégraissantes et détachantes, ils viennent à bout des taches, aussi bien sur le sol que sur le linge. Essentiel, le bicarbonate de soude est également un bon allié. Désodorisant et adoucissant, le bicarbonate est un abrasif doux. Il s’utilise aussi bien pour blanchir le linge, nettoyer une tache que pour une opération de détartrage.

À ne pas confondre avec le carbonate de soude, qui lui dégraisse et désinfecte. Les cristaux de soude peuvent également s’utiliser pour adoucir le linge, nettoyer la baignoire ou déboucher la plomberie. Évidemment, il faudra aussi beaucoup d’huile de coude et quelques litres d’eau pour arriver à vos fins…

Vous trouvez cet article sympa ? Parlez-en à vos amis (merci):

Vous avez apprécié cet article ? Pourquoi ne pas s’inscrire à mon Flux RSS pour être prévenu des mises à jour ? Cliquez ici pour lire mes prochains articles.

Merci de partager cet article sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs boutons que vous voyez à la gauche de votre page. Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr ! Merci d’avance.

1 commentaire

  1. Bricoleur écologique a dit :

    Bonjour,

    En tant que passionné du bricolage, je tente de trouver au maximum des solutions écologiques pour mener à bien mes travaux chez moi. Malheureusement, les produits chimiques sont par moment la seule solution pour faire des travaux propres. Par exemple pour décoller un papier peint qui ne veut pas s’enlever 🙁
    Le dernier article récent de Bricoleur écologique ..Prix pour remplacer un chauffe eauMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article

Wordpress SEO Plugin by SEOPressor